Evitez de choisir un modèle de voiture trop puissant, pour avoir une assurance moins élevée !

Publié le : 28 avril 20213 mins de lecture

Assurer une voiture est une procédure généralement rapide, mais le montant requis pour rester couvert dépend des caractéristiques sur sa fiche technique. Avoir des chevaux sous le capot peut faire grimper les tarifs proposés et la puissance du véhicule reste notamment limité pour les jeunes conducteurs. Les personnes ayant obtenu leur permis récemment sont conseillées d’éviter le modèle de voiture puissante sous peine de subir un refus d’assurance.

Puissance : un critère d’assurance déterminant

Les compagnies d’assurance associent directement le prix des formules au modèle et la puissance du véhicule à assurer. En effet, plus la voiture sera puissante, plus le montant de la prime d’assurance sera automatiquement élevée. Les assureurs considèrent surtout le nombre de chevaux fiscaux dont la valeur servira à calculer le montant de l’assurance. La puissance fiscale est déduite à partir de la puissance maximale du véhicule en plus de son émission de CO2, et la valeur sera inscrite sur la carte grise sous la rubrique P6. Ainsi, les établissements d’assurance considèrent une automobile comme étant puissante à partir de 6 chevaux fiscaux.

Il faut aussi noter que la puissance contribue à augmenter la valeur de la voiture. L’objet présentera donc un risque de vol accrue et poussera les assurances à majorer la prime.

Jeune conducteur et voiture puissante : une combinaison onéreuse

Les jeunes conducteurs reçoivent également une surprime sur leur assurance auto car ils manquent d’expérience. La probabilité que ces derniers provoquent un sinistre est donc augmentée par rapport aux conducteurs chevronnés, et les assurances sont susceptibles de doubler les tarifs des offres dès lors qu’un conducteur novice est au volant d’un bolide.

Attention, le terme « jeune conducteur » ne désigne pas seulement les automobilistes venant de décrocher le permis de conduire. Les automobilistes n’ayant pas été assuré au cours des 3 dernières années ou ayant été forcé de repasser le permis après une annulation sont considérés comme des jeunes conducteurs.

Réduire le montant d’assurance pour une voiture puissante

Les automobilistes refusant d’éviter le modèle de voiture puissante devront trouver d’autres moyens pour réduire le montant de l’assurance. Par exemple, ils sont en mesures de choisir les garanties les mieux adaptées à leur situation dans le cas où ils n’optent pas pour la formule tous risques. Alternativement, le regroupement de contrat (auto, habitation, etc.) résultera sur un tarif de groupe, et certaines assurances tendent à réduire le montant total du contrat. S’assurer en tant que conducteur secondaire permet enfin de diminuer le prix de l’assurance à condition que l’automobiliste conduit moins souvent la voiture que le conducteur principal.

Plan du site