Comment assurer un jeune conducteur sur ses parents ? Est-ce avantageux ?

Publié le : 28 avril 20213 mins de lecture

Lorsqu’un de vos enfants vient d’obtenir un permis de conduire, l’assurance peut le considérer comme conducteur à risque. Toutefois, il est facile de l’enregistrer comme deuxième conducteur auprès de votre compagnie. Cette solution a ses avantages.

Une assurance automobile à moindre coût

Pour les parents, inscrire son enfant en qualité de conducteur secondaire ne constitue généralement pas un important investissement. Il s’agit effectivement d’une option intéressante, quand on sait que les conducteurs novices ou jeunes conducteurs sont considérés comme à risques. Cependant, de nombreuses compagnies d’assurance n’appliquent pas ce supplément à l’assurance du deuxième permis de conduire. Pour eux, assurer un jeune conducteur sur ses parents est en fait un acte commercial visant à maintenir une bonne relation avec l’assuré, tout en conservant votre enfant au plus tôt afin qu’il puisse assurer son futur contrat auprès de la même compagnie. D’autres compagnies d’assurance proposent des contrats spécifiques, telles que l’assurance auto étudiant ou jeune conducteur.

Identifier votre enfant sur votre contrat de voiture : de nombreux avantages

Au cours des premières années du permis de conduire, selon la loi, les jeunes conducteurs devraient, voire légalement appliquée une majoration de leur coefficient de réduction-majoration.

Inclure votre enfant ou un deuxième conducteur dans votre contrat d’assurance contribuera à protéger ce dernier. Par conséquent, il est avantageux d’identifier d’abord le jeune conducteur comme le conducteur secondaire du véhicule parent, bénéficiant ainsi de la réduction progressive de son propre CRM au fil des ans sans réclamation, et de ne pas se voir imposer une amende financière pour les primes.

Attention à la fraude à l’assurance

S’il utilise principalement des voitures, assurer un jeune conducteur sur ses parents vous présentera de réels risques. Si l’assureur constate une fraude, il peut :

  • Majorer la prime.
  • Réduire le montant de l’indemnisation pour les pertes subies en raison des réclamations
  • Ne pas vous indemnisez en cas de sinistre
  • Résilier votre contrat d’assurance automobile
  • Porter l’affaire devant les tribunaux.

Par conséquent, il est préférable d’être transparent pour éviter les problèmes. Est considéré comme fraude à l’assurance toute déclaration d’un conducteur secondaire en tant qu’occasionnel. Veuillez noter que les compagnies d’assurance n’acceptent généralement qu’un seul conducteur de deuxième niveau. Dans le cas où vous désirez inscrire plusieurs personnes au contrat d’assurance, vous devez choisir un plan basé sur l’utilisation réelle de chaque personne. Avant de souscrire une assurance auto, pensez à effectuer des comparaisons des différents prix proposés par les différents acteurs du marché pour avoir des idées.

Plan du site